cryptosec

Test de primalité Miller-Rabin

Généralités : Les algorithmes comme RSA ou Diffie-Hellman ont besoin de nombres premiers pour fonctionner. Pour générer ces nombres premiers on fait appel à des tests probabilistes. Les nombres ainsi trouvés sont premiers avec une certaine probabilité (très grande) paramétrable lors des implémentations. Factoriser un grand nombre, ou essayer de le faire, est très long. Savoir si tel nombre est premier avec telle probabilité peut par contre être très rapide. Les tests de primalité renvoient deux types de réponses : Soit le nombre ne passe pas le test, et le nombre est un nombre composé. Soit le nombre passe le test, et le nombre peut être un nombre premier. Le test de Miller-Rabin, par son efficacité et (...)

 
 

Fonctions de condensation

Généralités : Le but d’une fonction de condensation est de donner une " empreinte " caractéristique et unique d’une quantité fixée de données. Ces fonctions prennent en entrée des données de longueur variable et renvoient un nombre fixé de bits. Pour être sûres, les fonctions de condensation doivent avoir certaines propriétés : Elle doivent être irréversibles. En ayant le condensât (" hash " ou " checksum ", ou " message digest ") il doit très difficile de retrouver les données initiales, ne serait-ce qu’un seul bit, qui ont produit ce résultat. Il doit être très difficile de trouver un texte initial qui ait un condensât donné. Il doit être très difficile de trouver deux textes initiaux différents qui (...)

 
 

0 | 8 | 16 | 24 | 32

Creative Commons - BY - NC - ND

Tous les textes, images et sons de cryptosec sont publiés selon les termes de la licence Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification - 3.0